Les grands négociants européens


ADELPHI DISTILLERY

Ecosse, Charlestown. Fondée en 1993 par Jamie Walker.

Fondée en 1993 par l’arrière-petit-fils d’Archibald Walker, propriétaire dans les années 1880 de Loch Katrine Adelphi Distillery, cette société de négoce est reprise en mains en 2004 par Donald Houston and Keith Falconer. Du petit millier de mises en bouteilles réalisées depuis, on perçoit aisément la qualité du stock alors disponible. Aux nombreux Springbank 1964 et 1965 succède un nombre important d’Ardbeg, de Caol Ila ou de Bunnahabhain des années 70 et 80. Et que dire de ces innombrables versions de Clynelish, Macallan, Highland Park, Linkwood et Mortlach des années 80-90. Avec le recul, l’inventaire est vraiment conséquent, couvrant plus de 60 années de distillation en Ecosse. En 2014, les propriétaires d’Adelphi inaugurait leur première distillerie construite sur la côte Est, baptisée Ardnamurchan.

BERRY BROS. & RUDD

Angleterre, Londres. Fondée en 1693 par la veuve Bourne.

Archétype de ce que furent les négociants du 19ème siècle, la société Berry Bros. & Rudd est la doyenne des sociétés de négoce encore en activité. Dans l’univers du whisky, son histoire est intimement liée à celle d’un blend créé de toutes pièces par les frères Berry au début des années 1920, Cutty Sark, qui, à partir de 1923, inonde le marché américain alors aux prises avec la prohibition. Berry Brothers, c’est aussi plusieurs vatted malts, dont All Malt, Berry’s Best et la marque St James, mais c’est surtout une gamme de single malts dont les plus anciennes bouteilles parvenues jusqu’à nous datent de 1903. Certains de ces flacons (étiquette jaune, flacon vert foncé) sont d’ailleurs sujets à caution. C’est sous l’étiquette #3 St. James Street, que va se décliner la gamme moderne des malts de Berry Bros. avec pour principales distilleries : Glen Grant, Glenlivet, Highland Park, Longmorn mais aussi Macallan, Talisker et Laphroaig. A cela s’ajoutent quelques embouteillages « mystères » sous le nom de Pure Single Malt, dont un millésime 1961 censé être, pour les « ultras », un Bowmore.

BLACKADDER

Angleterre, Tunbridge Wells. Fondée en 1995 par Robin Tucek.

Cette société familiale s’est spécialisée dans les mises en bouteille de type single cask et cask strength. Lors de son introduction sur le marché français au tout début des années 2000, sa gamme Raw Cask avait fait grand bruit en raison des particules en suspension issues du fût laissées telles quelles dans la bouteille. Depuis, cet embouteilleur a tracé son chemin et compte parmi les plus sérieux sur le marché, lui permettant d’obtenir des fûts de distilleries à travers le monde telles que Chichibu et Mars pour le Japon, Amrut pour l’Inde. L’Irlande fait l’objet d’une gamme spécifique baptisée A drop of the Irish, introduite en 2011. En vingt-cinq ans d’activité, c’est plus de 1200 embouteillages réalisés dont plusieurs Springbank (1965, 1967), Clynelish (1976, 1980) et Bowmore (1973).

COMPASS BOX

Angleterre, Londres. Fondée en 2000 par John Glaser.

La société Compass Box fut fondée en 2000 par John Glaser qui, après avoir fait ses armes au sein du groupe Diageo (Johnnie Walker, Six Classic Malts etc), décide de se lancer dans l’aventure de l’assemblage. Ses trois premières créations résument à elles seules l’étendue de ce qui peut être fait en matière d’assemblage : Asyla, un assemblage de malt et de grain ; Eleuthera, un assemblage de singles malts de différentes distilleries et Hedonism, un assemblage de single grain de différentes distilleries. Par la suite, de très nombreuses créations ont vu le jour. C’est dans le choix des distilleries et des vieillissements, de leur assemblage et de leur dosage, que le talent de John Glaser excelle. Préférant le sur-mesure et la haute couture à la production de masse, ce sont près de 250 créations qui ont vu le jour en moins de vingt ans, dont certaines, telle que The Spice Tree, sont venues chahuter et repousser certaines pratiques historiques.

DOUGLAS LAING

Ecosse, Glasgow. Fondée en 1948 par Frederick Douglas Laing.

C’est au début de l’année 2013 que les frères Laing, Stewart et Fred, décident de se séparer et de scinder la société Douglas Laing, héritée de leur père, en deux entités distinctes. Stewart Hunter Laing et ses fils créent la société Hunter Laing & Co, tandis que Fred et sa fille continuent l’aventure Douglas Laing. Créée en tant que société d’assemblage (King of Scots, McGibbon’s etc), Douglas Laing devient embouteilleur indépendant à une époque où les contrats se signaient par une poignée de main. En 1998, la gamme Old Malt Cask est introduite à travers le monde puis c’est au tour de The Platinum Selection, en 2001. Adepte des forts degrés, ces gammes accueillent les plus belles distilleries d’Ecosse : Ardbeg des années 60 et 70, Bowmore et Springbank des années 60, et d’innombrables fûts de Talisker, Port Ellen, Clynelish, Macallan, etc. Depuis 2013, les gammes de single malts de Douglas Laing ont évolué tout en conservant leur esprit d’antan : Old Particular, Director’s Cut, Premier Barrel, ainsi que la gamme des blends, qui a pris une tournure volontairement décalée : Scallywag, Big Peat, Timorous Beastie.

DUN EIDEANN

Ecosse, Pitlochry. Fondée en 1988 par les frères Symington.

Seconde marque de négoce créée en 1988 par les frères Symington (voir Signatory Vintage), Dun Eideann a vu le jour afin de répondre aux demandes spécifiques de différents distributeurs et de clients souhaitant se démarquer. Cette marque connut ses heures de gloire jusqu’à la fin des années 90, son offre devenant par la suite de plus en plus éparse. Parmi ses plus beaux embouteillages : un Ardbeg sherry cask des années 70, l’année 1966 pour Laphroaig, Balvenie et Bowmore, un Springbank 1967, un Glendronach 1970 et enfin, le millésime 1968, particulièrement rare pour la distillerie Ardmore.

DUNCAN TAYLOR

Ecosse, Aberdeen. Fondée en 1938.

Fondée en 1938 à Glasgow en tant que négociant et marchand de whisky en vrac (fûts), la société familiale Duncan Taylor fut rachetée dans les années 60 par un américain new-yorkais, Abe Rosenberg, qui, après avoir fait fortune dans la distribution de blended scotches se constitua un stock de whiskies en fûts, qu’il plaça sous le patronage de la société Duncan Taylor. Cette collection retraçait près de quarante années de l’histoire de la production de whiskies écossais de malt et de grain confondus. Décédé en 1994, ce stock et la société furent rachetés par l’Ecossais Euan Shand. Présentée en France au début des années 2000, la société Duncan Taylor proposait alors un portefeuille de single malts et de single casks uniques au monde sous les gammes Rare Auld et Peerless, avec, rien que pour l’année 1966, de nombreux Bowmore, Bruichladdich et Highland Park, et pour l’année 1967, Macallan, Springbank, Bunnahabhain ou Glenrothes.

ELIXIR DISTILLERS

Angleterre, Londres. Fondée en 2017 par la famille Singh.

Filiale de The Whisky Echange, Elixir Distillers est fondée en 2017 par les frères Singh afin de gérer la dimension création et développement de TWE, dont les gammes historiques The Single Malts of Scotland (2001), Elements of Islay (2006), mais aussi la marque semi-officielle Port Askaig (2009), un single malt provenant d’une distillerie du nord de l’île d’Islay résultant d’une mise en bouteille de type small batch. Parmi leurs dernières créations, la série The Rosebank Roses est devenue en quelques mois un véritable phénomène de collection.

GORDON & MACPHAIL

Ecosse, Elgin. Fondée en 1895 par James Gordon & John MacPhail.

Dépositaire du plus vieux stock de single malts en cours de maturation au monde, Gordon & MacPhail s’est forgé une réputation et jouit d’une position unique, que nul ne saurait lui disputer. Pionniers, visionnaires, c’est sous l’égide de George Urqhuart que la société se lance dans la mise en bouteille et la commercialisation de single malts pour le compte de distilleries, à une époque où les blended scotches dominaient, sans partage, la scène internationale : Glen Grant, Macallan, Strathisla, Longmorn, Mortlach, Linkwood, Glenlivet, etc. Gordon & MacPhail impose son style, très marqué par le sherry, même aux plus tourbées des distilleries : Caol Ila, Talisker, Ardbeg etc. Mais Gordon & MacPhail fournit aussi un nombre incalculable de barriques, notamment au marché italien, et permet à de nombreux négociants de développer leurs propres gammes de scotches : Sestante, Intertrade, Meregalli, Edward & Edward, etc.

HUNTER LAING & Co

Ecosse, Glasgow. Fondée en 2013 par Stewart Hunter Laing et ses fils.

Fondée en 2013 par Stewart Hunter Laing et ses fils (Andrew et Scott), la société de négoce Hunter Laing est née des suites de la séparation de Fred et Stewart Laing (voir Douglas Laing). De ce passé, la société Hunter Laing a hérité de gammes historiques de single malts : Old Malt Cask, Old & Rare, The Platinum Selection, mais s’est aussi enrichie de la gamme First Edition créée en 2010 par Andrew Laing, et de The Sovereign, consacrée aux très vieux single grains. En 2016, la société achète le site de Ardnahoe sur Islay et y construit sa distillerie éponyme. Ardnahoe distille pour la première fois en octobre 2018.

IAN MACLEOD

Ecosse, Broxburn. Fondé en 1933. Société familiale.

Fondée en 1933, Ian MacLeod est rachetée par la famille Russel en 1963. Spécialisée dans le négoce de whiskies, Ian MacLeod achète la même année la marque de blend Isle of Skye. En 1984, ils installent à Broxburn leur chaîne de mise en bouteille. C’est au tournant des années 90 que la marque de négoce Chieftain’s apparait sous l’étiquette Chieftain’s Choice, mise en bouteille par The Scottish Independant Distillers Co., une société datant de 1928. Depuis, les fûts d’Ian MacLeod se déclinent sous différents noms et étiquettes, dont As We Get it, Dram Select, Dun Bheagan, MacLeod, etc., pour différents clients. En 2003, la société achète la distillerie Glengoyne puis en 2011 Tamdhu.

LA MAISON DU WHISKY - SNPA

France, Paris. Fondée en 1956 par Georges Bénitah et ses frères.

Fondée en 1956, La Maison du Whisky, connue alors sous l’acronyme SNPA (Société Nouvelle de Produits Alimentaires) est une société familiale d’importation et de distribution de whiskies et de spiritueux. Elle ouvre sa première boutique parisienne en 1961, puis une seconde en 1968, qui deviendra son porte-étendard. Alors tournée vers le cadeau d’affaires, elle propose à cette époque une large gamme de whiskies écossais blends (Vat 69, Haig, Teachers, House of Lords, Cutty Sark) de pure malts (Glen Grant, Glenfiddich, Cardhu, Glenlivet) ainsi que les principales marques de whiskeys irlandais et américain (Tullamore Dew, Harper, Old Crow, Old Grand Dad). A partir des années 70, elle importe de nombreux single malts de façon exclusive : Caol Ila 12 ans Bulloch Lade, Bowmore Bicentenary, Springbank, etc., et noue des liens étroits avec les principaux négociants dont Gordon & MacPhail, puis Signatory Vintage. Portée par l’engouement que suscitent les single malts au milieu des années 90, elle décide de développer ses propres gammes de whiskies en sélectionnant des barriques chez les négociants mais aussi des embouteillages officiels en travaillant de concert avec les distilleries à travers le monde.

MICHEL COUVREUR

France, Bourgogne. Fondée en 1978 par Michel Couvreur.

France, Bourgogne. Fondée en 1978 par Michel Couvreur. France, Burgundy. Founded in 1978 by Michel Couvreur. Baptisée du nom de son fondateur, la société de négoce Michel Couvreur fut établie en plein cœur de la Bourgogne à Bouzes-Lès-Beaunes. A l’évocation de cette société, les mots : Bere Barley, Ecosse, Edradour, fûts de Sherry et de Porto, assemblage, vieillissement et cave voûtée, fusent. Distillés en Ecosse, ses whiskies sont vieillis en France, le plus souvent en ex-fûts de sherry, même si d’autres types de vieillissement furent pratiqués tels que le vin jaune du Jura. Considérant que le distillat importait peu, aucune référence à la distillerie d’origine n’est faite sur les étiquettes. Car les whiskies Michel Couvreur sont à l’image du fondateur de la société décédé en 2013, sans concession. Ses assemblages sont une ode à « the auld alliance » entre Ecossais et Français.

MURRAY McDAVID

Ecosse, Elgin. Fondée en 1996 par Mark Reynier, Simon Goughlin et Gordon Wright.

Acteur relativement récent de l’industrie du négoce, Murray McDavid est intimement liée à Mark Reynier (homme d’affaires élevé au sein d’une famille de marchands de vins) et à la distillerie Bruichladdich, qu’elle rachète en décembre 2000. Plusieurs gammes sont conjointement lancées sur le marché, les plus prestigieuses étant Celtic Heartland et Mission. La gamme The Syndicate, essentiellement consacrée aux malts de l’île d’Islay, rejoint rapidement l’écurie Murray McDavid et propose des mises en bouteilles de Lagavulin, désormais très recherchées. Les versions plus classiques font la part belle aux affinages en fûts de vins, chers à Mark Reynier. En 2012, la société est revendue au français Remy Cointreau qui, en 2013, cède la partie négoce à la société ACEO, marchand en fûts de whiskies et de rhums.

PART DES ANGES

France, Paris. Fondée en 2006 par Thierry Richard et Laurent Buob.

Cette société française de négoce en vins, champagnes et spiritueux s’est fait connaitre des amateurs de whiskies en 2006 grâce à sa gamme de single malts baptisée Closed Distilleries. Une gamme qui, d’Ecosse au Japon, proposait de découvrir des sélections de distilleries fermées de types single casks et bruts de fûts. Parmi les éditions les plus recherchées, Littlemill, Port Ellen ou Rosebank pour l’Ecosse, et Hanyu et Kawasaki pour le Japon. Le dernier embouteillage semble dater de 2014.

SIGNATORY VINTAGE

Ecosse, Pitlochry. Fondée en 1988 par les frères Symington.

Signatory Vintage est une société de négoce fondée en 1988 par les frères Symington, Andrew et Brian. Ils se font connaitre par leurs mises en bouteilles « radicales » à l’époque, en raison de l’usage du degré naturel et de la pratique de la non-filtration à froid : Glen Grant 1964, Glenfarclas 1969, Laphroaig 1966, Ardbeg 1967, etc. De leur vie antérieure, Brian et Andrew ont conservé de très bonnes relations avec le prestigieux établissement The Prestonfield House, pour lequel ils sélectionnaient des barriques. Un nom qu’ils utiliseront jusqu’en 2011, pour embouteiller les plus beaux fûts et les distilleries les plus réputées en leur possession : Bowmore 1965, Springbank 1970, Glendronach 1970, Brora 1981, etc. Depuis, Signatory Vintage est devenue propriétaire de la distillerie Edradour et a fait construire une seconde distillerie sur la rive opposée du ruisseau qui traverse le site.

SILVER SEAL

Italie, Formigine. Fondée en 2000 par Ernesto Mainardi.

Rattachée à la société de distribution italienne Whisky Antique depuis 2010, Silver Seal fut créée en 2000 par Ernesto Mainardi. Les dix premières années de mises en bouteilles font la part belle aux single malts distillés au cours des années 70 et 80. C’est principalement au sein des chais de la société familiale Douglas Laing que Mainardi s’approvisionne. En 2001, il embouteille le fameux Pluscarden 1961 (Glenfarclas), son plus vieux millésime, ainsi qu’un Port Ellen 1969. Parallèlement aux malts, les embouteillages de Silver Seal s’ouvrent au monde du rhum et plus particulièrement aux Demerara, illustrés sous la gamme Wildlife Series, dont font partie les Enmore 1975, 1977 et 1986 ainsi que des Port Mourant (Port Morant) 1975 et le mythique British Guyana 1974.

THE NECTAR

Belgique, Limburg. Fondée en 2006 par Jan Broekmans et Mario Groteklaes.

Fondée en 2006, la société The Nectar importe et distribue des whiskies et des spiritueux en Belgique et à travers le monde. En 2008 elle décide de créer sa propre gamme de single malts sous le nom de The Nectar of the Daily Dram, où whiskies de malt et de grain écossais, irlandais et japonais se côtoient. C’est en tout un peu moins de deux cents mises en bouteilles que cette jeune société a réalisé depuis. Parmi les plus belles versions : Tomatin 1966, Glengoyne 1972, Clynelish et Brora 1982. Ses embouteillages de whiskeys irlandais sont régulièrement primés et sont prisés des collectionneurs. A noter aussi, un single cask #6994 millésimé 1977 de Karuizawa lancé en 2009.

THE STILLMAN’S

Suisse, Gurmels. Fondée en 2004 par la famille Kissling.

Société d’importation et de distribution de whiskies, de bières et autres spiritueux, The Stillman’s crée en 2009, sous la houlette de Daniel Kissling, la gamme The Stillman’s Cask Selection. Ces mises en bouteilles de type single cask et cask strength font la part belle aux malts d’Ecosse : Highland Park, Littlemill, Macallan, Springbank, mais se distinguent aussi par une sélection de malts irlandais millésimés 1991 de très belle facture.

THE WHISKY EXCHANGE (TWE)

Angleterre, Londres. Fondée en 1972 par la famille Singh.

Au milieu des années 60, la famille Singh s’installe à Londres et ouvre une boutique qui, en 1972, se spécialise dans la vente de spiritueux et de vins. En 1999, la boutique est vendue afin d’acquérir un entrepôt. Six mois plus tard, le site de vente en ligne The Whisky Exchange voyait le jour. Si The Whisky Exchange devient rapidement un acteur incontournable de la distribution de vins et de spiritueux au Royaume-Uni, parallèlement, les frères Singh commencent à sélectionner des fûts au sein des chais des distilleries et réalisent leurs propres embouteillages, dont le tout premier fut un Glen Grant 31 ans 1969 Sherry Cask. En 2001, ils créent la gamme The Single Malts of Scotland, introduite par un Tomatin 1972. A partir du milieu des années 2000, ils investissent dans de nombreuses barriques et commencent à se constituer un stock de whisky en cours de maturation. Depuis 2017, la partie création et développement de gammes est prise en charge par Elixir Distillers, filiale de TWE.

VELIER

Italie, Gènes. Fondée en 1947 par Casimir Chaix.

Etablie en 1947, la société Velier développe, avec le concours d’Arturo Lupi, une petite structure d’importation et de distribution de vins et de spiritueux. C’est en 1983 que Luca Gargano, alors Marketing Director de la société Spirit SpA, acquiert des parts de la société. Au début des années 90, il commence à sélectionner des barriques de whisky et de rhum chez les négociants et les distillateurs. Il développe, avec le concours de Signatory Vintage, différentes gammes dont On the Road et Selected by Velier (étiquette bleue). Mais c’est dans le rhum que son talent de dénicheur et de sélectionneur ainsi que son génie créatif trouvent à s’exprimer. Il est à l’origine des derniers embouteillages officiels de Caroni, des premiers de Hampden, mais aussi de la mise en lumière du Clairin, rhum de Haïti. La partie négoce n’est pas en reste, avec une multitude de pépites dont Skeldon 1973, Diamond 1981, Port Mourant 1972 ou Albion 1983.

WILLIAM CADENHEAD

Ecosse, Campbeltown. Fondée en 1842 par George Duncan (Aberdeen).

Cadenhead est la deuxième plus ancienne société de négoce en activité. Elle devient la propriété de William Cadenhead en 1858 avant que son neveu Robert W. Duthie n’en reprenne les rênes au début des années 1900. A sa mort en 1931, la société reste au sein de la famille avant d’être vendue en 1969 à la famille Mitchell, propriétaire de la distillerie Springbank (Campbeltown). En 1977, les premiers embouteillages de la fameuse petite bouteille marron habillée d’une étiquette noire voient le jour, des mises en bouteilles résultant d’une très légère filtration titrant de 45,7% à 46%. En 1989, une nouvelle gamme est introduite, « Authentic Collection », dans une bouteille plus classique teintée vert, puis la gamme Cask Strength, bouteille transparente, faisant mention du numéro de fût. Beaucoup plus rares et à la même période, les embouteillages Duthies faits notamment pour les marchés italien et américain apparaissent.

WILSON & MORGAN

Ecosse, Edimbourg. Fondée en 1992 par Fabio Rossi.

Né au sein d’une famille de marchands et de négociants en whisky écossais, Fabio Rossi inaugure en 1992 la société Wilson & Morgan et décide de mettre en bouteille ses propres sélections de fûts. C’est un Caol Ila 14 ans qui ouvre le bal dès 1992. L’année 1993 est particulièrement faste en malts de l’île d’Islay distillés dans les années 70 : Port Ellen, Bowmore, Lagavulin, Ardbeg, mais c’est aussi des Longrow, Macallan et Springbank tout aussi rares et prisés. Jusqu’à la fin des années 90, la société Wilson & Morgan embouteille à tour de bras ses plus vieilles barriques dont un Glenrothes 1966 et un Springbank 1969. Le passage au nouveau millénaire augure le passage à une nouvelle décennie de distillation. Les années 80 ayant été décimées, ce sont les années 90 qui sont mises à l’honneur sur les étiquettes de Wilson & Morgan, propulsant immédiatement toute cette première décennie de miseS en bouteilles au rang des whiskies de collection. Depuis, plus de 500 embouteillages ont été réalisés.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER !

Chaque mois, notre newsletter vous permet de vous distraire et vous cultiver en en apprenant plus sur les spiritueux.
Dernières actus, articles pédagogiques, récits de dégustation et conseils de passionnés vous attendent dans votre boîte mail !

Expertise

Expertise

100% des whiskies et spiritueux proposés expertisés par nos spécialistes. Garantie d’authenticité
Stockage & Livraison

Stockage & Livraison

Stockage dans nos entrepôts, emballage sécurisés, livraison avec assurances, en 72h après la fin des enchères
Sécurité

Sécurité

Garantie sur le déroulement des enchères et les règlements apportée par la présence d’un commissaire-priseur