La conservation des bouteilles de collection

Bottle Keep

Depuis 1956, La Maison du Whisky se spécialise dans l’importation et la distribution de spiritueux en provenance du monde entier. Si les années 90 ont permis de partir à la recherche de whiskies, déjà rares sur le marché mais encore accessibles, cette activité de « dénicheur » s’est développée au début des années 2000, en même temps que la raréfaction de spiritueux d’exception de plus en plus difficiles à trouver. Guidés par leur passion, de nombreux amateurs se sont ainsi intéressés à ces bouteilles de collection, et notamment pour une raison de conservation : contrairement au vin, où une installation spécifique est recommandée, les spiritueux sont faciles à stocker chez soi, même si quelques précautions doivent être prises.

Avant même de pouvoir déguster un whisky ou un rhum de collection, il faut s’assurer d’une ouverture de la bouteille qui ne détériorera pas les qualités aromatiques du produit. Pour ce faire, il est nécessaire d’être extrêmement précautionneux, surtout lorsqu’il s’agit d’un flacon ancien : tout d’abord, il est fortement recommandé de retirer la capsule afin d’avoir une idée de l’état du bouchon. Si l’état de ce dernier semble inaltéré, inclinez le flacon délicatement, afin d’humidifier légèrement le bouchon. Tournez-le ensuite lentement, sans le tirer vers le haut, afin de contrôler sa résistance. Si vous ne remarquez aucune résistance, vous pouvez le tirer vers le haut progressivement, dans l’axe du goulot et sans rotation afin de ne pas l’endommager.

Les bouchons jouent un rôle majeur dans la conservation du spiritueux. De ce fait, si vous constatez après l’ouverture de votre bouteille que celui-ci est usé, n’hésitez pas à en utiliser un autre. Il est primordial de surveiller de près l’état des bouchons, car un bouchon en liège qui a séché, ou un bouchon à vis lâche peut engendrer une oxydation et une évaporation plus rapide du liquide. Si les bouchons à vis sont plus résistants sur la durée, ils sont plus sensibles aux vibrations, lesquelles jouent un rôle important sur l’étanchéité des bouchons. De leur côté, les bouchons en liège peuvent paraître comme une évidence voire un gage de qualité. Cela dépend néanmoins de la qualité de ces derniers : un liège de mauvaise qualité peut très vite s’altérer et avoir une influence considérable sur l’évolution du profil aromatique du spiritueux. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est indispensable de conserver une bouteille de spiritueux debout, en évitant tout geste brusque : titrant généralement au-delà de 40 %, le risque d’érosion du bouchon par l’alcool est important.


Bouchon en liège (de bonne qualité)Bouchon à vis
+ Exprime le caractère authentique d’un flacon
- Sèche si la température de garde varie trop fortement
vient poreux si la bouteille a été allongée
- Peut adhérer aux parois et se briser
+ Résiste au temps
- Est sujet aux vibrations
- Peut perdre en étanchéité
- Peu esthétique


Si les bouchons sont donc des éléments majeurs d’un flacon de spiritueux, il existe des précautions de base qu’il ne faut pas négliger au risque de voir la qualité de son spiritueux se dégrader fortement. En effet, une fois une bouteille ouverte, l’oxydation du liquide est plus importante. D’ailleurs, plus la bouteille se vide, plus l’oxydation est importante car la quantité d’oxygène augmente. On peut donc tout à fait envisager transvaser son spiritueux dans un flacon plus petit. Contrairement aux vins, et notamment aux Grands Crus, les spiritueux de collection ne doivent pas nécessairement être entreposés dans un espace frais, sombre et humide. Cependant, ils sont bien plus résistants au temps lorsqu’ils sont conservés à une température stable, autour de 20°c. Idéalement, ce lieu est aéré et pas trop sec, afin de limiter l’évaporation, qui serait préjudiciable pour un whisky ou un rhum de collection. Le lieu ne doit pas être trop humide non plus au risque de voir l’état de l’étiquette se dégrader. D’ailleurs, il est tout à fait possible de protéger ces dernières avec du film transparent électrostatique, surtout si cette bouteille est destinée à être conservée longuement. Enfin, il est nécessaire de conserver les flacons collectors dans des espaces à l’abri de la lumière, et de ne pas hésiter à garder les étuis ou coffrets pour les protéger.

Bottle Keep

Conserver un spiritueux, et tout particulièrement lorsque la bouteille a été ouverte, nécessite donc de prendre quelques précautions, qu’il est parfois difficile d’appliquer chez soi. C’est pour cette raison qu’est né le système du Bottle Keep. Tout d’abord introduit au Japon et désormais accessible partout dans le monde, ce service propose aux clients d’un bar d’acheter un flacon de leur spiritueux favori, et de le laisser sur place, afin qu’il soit conservé dans les meilleurs conditions. Ces clients y ont accès à tout moment, et peuvent ainsi vivre une expérience de dégustation optimale à chacun de leur passage.

À Paris, le Golden Promise Whisky Bar, situé dans le 2ème arrondissement au 11, rue Tiquetonne, propose ce service de conservation. Les amateurs peuvent ainsi venir déguster leurs plus belles bouteilles de Caroni, Karuizawa, Bowmore, Port Ellen ou bien d’autres dès qu’ils le souhaitent.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER !

Chaque mois, notre newsletter vous permet de vous distraire et vous cultiver en en apprenant plus sur les spiritueux.
Dernières actus, articles pédagogiques, récits de dégustation et conseils de passionnés vous attendent dans votre boîte mail !

Expertise

Expertise

100% des whiskies et spiritueux proposés expertisés par nos spécialistes. Garantie d’authenticité
Stockage & Livraison

Stockage & Livraison

Stockage dans nos entrepôts, emballage sécurisés, livraison avec assurances, en 72h après la fin des enchères
Sécurité

Sécurité

Garantie sur le déroulement des enchères et les règlements apportée par la présence d’un commissaire-priseur