Oeil du Golden Promise 3

L’œil du Golden Promise, c’est l’occasion d’aborder les flacons présentés sur finespirits.auction sous un nouvel angle.

 

L’œil du Golden Promise, c’est l’occasion d’aborder les flacons présentés sur finespirits.auction sous un nouvel angle. Pour ce faire, nous avons fait appel aux deux experts du Golden Promise Whisky Bar : Clément Gaillard et François Piriou.

Chaque nouvelle vente nous donnera ainsi l’occasion de vous partager leur ressenti sur les pépites qu’ils auront sélectionnées dans le catalogue.

Situé dans le quartier Montorgueil à Paris, le Golden Promise propose deux espaces. Le premier est un bar à cocktails et le second est réservé à la dégustation de whiskies rares. Plus de 1000 embouteillages, dont la plupart sont presque introuvables, sont ainsi proposés dans cette cave aux allures de speakeasy

La sélection de François

Old Pulteney 20 years 1968 Sestante Rare Highland Malt 43 % :

Old Pulteney 20 years 1968 Sestante Rare Highland Malt 43 %

Si Marcel Proust avait sa madeleine, les amateurs de whisky ayant déjà foulé le nord de l'Écosse ont ce Old Pulteney 1968!
Y porter le nez, c’est marcher au bord d’une falaise à la pointe nord des Highlands. C’est foulée l’herbe grasse et sentir le vent qui vous claque au visage. C’est voir un rayon de soleil perçant les nuages au-dessus d’une mer démontée. C’est sentir l’odeur de malt chaud qui s’échappe de la petite distillerie de Wick. Ce Old Pulteney 68, c’est l'Écosse chers amis! Et puis… en plus d’être tout ça… faut-il seulement rappeler, que c’est extrêmement bon…

Karuizawa 1984 Number One Drinks Vintage Single Cask n°8173 - bottled 2014 Ex-Bourbon Cask 58,5 % (70 cl) :

Karuizawa 1984 Number One Drinks Vintage Single Cask n°8173 - bottled 2014 Ex-Bourbon Cask 58,5 % (70 cl)

Aujourd’hui éteinte, Karuizawa atteste d’un savoir-faire disparu. Bien conscients que la raréfaction de ses embouteillages la rapproche de l’extinction totale, les amateurs avertis sont prêts à miser gros pour s’offrir les derniers témoins de cette histoire à jamais perdue.
Ainsi, Karuizawa voit sa côte grimper, à mesure que les plus hédonistes des amateurs succombent à ses attraits. Et comme il est difficile de ne pas y succomber! Ce 1984 est à lui seul un concentré de ce que la distillerie japonaise a produit de plus beau. Jouissant d’une concentration et d’une complexité comme seule Karuizawa en a le secret, les notes de cuir, de tabac, de chocolat, de bois précieux, d’huiles végétales, de camphre, d’encens et de gibier nous entraînent dans des profondeurs aromatiques insondables. Un whisky d’exception qui ne se livrera cependant qu'à condition de lui en laisser le temps. Tout se mérite!

La sélection de Clément

Diamond 31 ans 1981 Velier,
60,1%, 70cl, 2012, mark S
810 bouteilles

Diamond 31 ans 1981 Velier

Il y a toujours quelque chose d'émouvant à goûter de très vieux Demerara comme ce Diamond 1981 ; très vieux à double titre puisqu'il affiche pas moins de 31 ans au compteur. Les années ne lui ont rien enlevé de sa fougue : c'est un Diamond gourmand et épanoui avec de belles notes de sucre roux, d'abricot et de mirabelle. La bouche est chaude et développe une partition douce-amère qui raconte la fin d'une saison, peut-être d'une époque, et le début d'une nouvelle. Pensons qu'en 1981, la plupart des distilleries qui font aujourd'hui rêver les amateurs de rhum venaient tout juste de fermer ou s'apprêtaient à disparaître.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER !

Chaque mois, notre newsletter vous permet de vous distraire et vous cultiver en en apprenant plus sur les spiritueux.
Dernières actus, articles pédagogiques, récits de dégustation et conseils de passionnés vous attendent dans votre boîte mail !

Expertise

Expertise

100% des whiskies et spiritueux proposés expertisés par nos spécialistes. Garantie d’authenticité
Stockage & Livraison

Stockage & Livraison

Stockage dans nos entrepôts, emballage sécurisés, livraison avec assurances, en 72h après la fin des enchères
Sécurité

Sécurité

Garantie sur le déroulement des enchères et les règlements apportée par la présence d’un commissaire-priseur